fans de motostandards
Bonjour vous pouvez vous enregistrer cela ne vous coute rien et l'admin sera content .
Bonne navigation dans nos rubriques , pensez a visiter la galerie , vous pourrez aussi la completer .
Merci aussi de renseigner votre profil c'est plus convivial de savoir qui est qui.( vous pouvez tricher sur votre age je m'en met bien 10 de plus moi

CORDIALEMENT A TOUS


TOUTE L'EQUIPE DE MODERATION
Thierry et ,Antoine .



Pour parer a des attaques incessantes nous ne validerons plus d'inscriptions si les profils ne sont pas rédigés et complets nous en sommes désolés mais nous avons constaté beaucoup d'incohérences. Pour les demandeurs en attentes merci de faire le nécessaire .
La modération
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Le Provençal
Mar 15 Aoû - 17:21 par 2j

» Bouchon de flotteur pour mf7
Lun 14 Aoû - 14:01 par Emilie07

» rénovation d'un motostandard T150 de 1980
Dim 6 Aoû - 12:46 par bouls631

» RESTAURATION 2060
Sam 5 Aoû - 7:36 par loolik

» pompe hydraulique 2060 et dynastart
Sam 5 Aoû - 7:27 par loolik

» problème mise en marche 1050D
Jeu 3 Aoû - 13:21 par 1050D+TM

» Gutbrod 2060, recherche
Mer 2 Aoû - 7:24 par loolik

»  motoculteur motostandard gutbrod moteur 2T 1Z18
Ven 28 Juil - 12:12 par tobaggo17

» Gutbrod 1010
Ven 28 Juil - 9:10 par Dani81

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Petites annonces
partenaires
Kit sellerie pour rénovation de siege de 1030 et 1040 bientôt disponible sur le forum pour tout renseignement envoyer un MP a " lalouise "

LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  fans de le Mar 3 Jan - 13:33

Bonjour à tous.

Dans cette rubrique nous allons étudier le système TERRA, ses évolutions et ses adaptations au fil des ans.

Le sujet est très vaste et va nous occuper un bon bout de temps.

Afin de faciliter les recherches, les machines et leurs différentes versions étant très nombreuses, nous mettons en place une table des matières qui sera mise à jour régulièrement.

Table des matières:


Chapitre. 1:
Présentation.
Principe.
Le moteur Sachs.

Chapitre 2:
Premiers moteurs.
Houe rotative: T 2/ T4.

Chapitre 3:
Evolution du T 110.
T2/ T4 en détail.

Chapitre 4:
Le T 6.

Chapitre 5:
Le T 20

Chapitre 6:
Le T 45

Chapitre 7:
Le T 19, la barre de coupe normale.

Chapitre 8:
Les barres de coupe Terra.

Chapitre 9:
La gamme des moteurs Terra

A: Moteur Sachs

B: Moteur Clinton

C: Moteur JLO

D: Moteur Aspéra

E: Moteur Motostandard 1 Z 10

F: Moteur Motostandard 1 Z 11 T116. T114

" Moteur Motostandard 1Z 11 T120

G: Moteur: 1 Z 14: T 150/ T140

H: Moteur T 220

I: Moteur 4 temps T510.

J: Les moteurs adaptés: Bernard. Briggs.

K. Le moteur Kawasaki.

Chapitre 10.
Le carter T5.

Chapitre 11.
Le carter T 25

Le T 46

Chapitre 12

Les tondeuses Terra

Chapitre 13

Equipements divers.

Chapitre 14.

Le T 27.


Dernière édition par Mamie GIGI le Dim 5 Aoû - 9:04, édité 19 fois

fans de
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 4 Jan - 10:59

Chapitre 1

Présentation.

La famille GUTBROD a commencé par fabriquer des motos animées par des moteur JAP ou MAG sous le nom de Standard.

Dans les années 40, après des accords passés avec la Société Suisse RAPID, commence la fabrication de motofaucheuses puis la société s'installe à Bubingen, en Sarre.

L'entreprise devient la Gutbrod Werke et fabrique également des porte outils agricoles puis des motoculteurs.

Mais la grande trouvaille qui va propulser Gutbrod Motostandard en tête du marché de la motoculture est la création du Système TERRA.



Principe.

Idée géniale qui consiste en un bloc moteur autonome agrafé rapidement et facilement sur un équipement bien adapté au travail à accomplir. Ce principe permet une meilleure adaptation de l'outil et une plus grande maniabilité par rapport à la cellule beaucoup plus lourde et encombrante des motoculteurs de l'époque.

Système d'accouplement moteur/ accessoires.

Le moteur (à l'origine un moteur 2 temps Sachs, 76 cm3, 2,5 cv) est équipé d'un embrayage centrifuge et de mancherons recevant la manette de gaz équipée d'un contact de masse permettant l'arrêt du moteur.

Le Sachs et le T110 étaient équipés d'un embrayage à trois masselottes assez fragile, les 3 ressorts reliant les masselottes travaillaient en extension. Il fut remplacé par un système à 2 masselottes, nous en reparlerons.



Le moteur Sachs

Le premier Sachs rebaptisé "la soucoupe volante" à cause de son réservois rond chromé. Il était très robuste mais un peu limité en puissance.



La liste des équipements était également limitée au début.

Ce matériel, à sa création, était d'abord destiné aux maraîchers et horticulteurs. Le Terra débuta avec la houe rotative: T2, pour les binages de précision entre les semis et plantations.







Dernière édition par Mamie GIGI le Ven 10 Fév - 9:36, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Dim 8 Jan - 17:03

Chapitre 2.

Les premiers moteurs.

La première version du moteur Sachs fut remplacée par celle-ci.

Très robuste est ce moteur dont certains tournent encore. (76 cm3)



Le moteur suivant, toujours en 2 temps: Le T110 avait une cylindrée de 98 cm3 et était fabriqué par Motostandard.

Les premiers avaient le même système de réglage des mancherons en hauteur et en déport avec un secteur en alu comportant une série de trous ou s'encastrait un verrou permettant également de replier ces mancherons au-dessus du moteur pour en faciliter la mise en place ou le transport. Le déport se faisait par un verrouillage des mancherons au pied de ceux-ci et pouvait donner 5 positions.

A noter: Un l'axe rond au pied des mancherons venant s'encastrer dans le carter. On le bloque au moyen d'une manette à vis pointeau. Ce système existe sur toute la gamme ultérieure des moteurs Terra. Il permet de bien immobiliser le moteur sur le carter pour éviter un jeu susceptible de détériorer l'embrayage lors du travail.

Seuls quelques carters demandant peu d'effort: Houes rotatives T2 ou T4, tondeuse en tôle TS3 par exemple, ne sont pas munis de ce blocage.



Ces moteurs sont équipés, comme leurs successeurs, du système Terra, d''un filtre à air à bain d'huile, preuve que ce matériel était destiné aux travaux intensifs des professionnels.

Le carter houe rotative T 2 comme le T4 (à régime des outils plus lent pour les travaux en terrain caillouteux) a une transmission par vis sans fin et couronne bronze (huile GL4) et peut recevoir les largeurs d'outils et de tôles suivants.

Les outils ont un diamètre de 18 cm.

Il y a aussi l'équipement 54 cm.



La houe rotative, surtout en petite largeur, demande une bonne habitude pour empêcher, par un dosage précis de l'enfoncement de l'éperon arrière, soit d'enterrer la machine, soit qu'elle ne coure sur le sol.

Plus tard, l'adjonction d'une roue motrice améliora bien les choses.


Dernière édition par Mamie GIGI le Ven 10 Fév - 9:39, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Sam 14 Jan - 10:57

Chapitre 3.

Evolution du T 110.

Le moteur T 110 (1Z10) a reçu quelques modifications.

Les mancherons ont vu disparaître le secteur de réglage de hauteur en alu au profit d'un système à crans en acier et blocage par poignée à vis.

Avantages:

Un réglage plus fin et pas de prise de jeu au niveau du secteur en alu.

Le lanceur en alu est remplacé par un lanceur en tôle mais il conserve son mécanisme à deux cliquets relativement fragile. Il est recommandé, lors de la mise en place de ce lanceur, de tendre la corde au moyen de la poignée en même temps qu'on en effectue le blocage des vis de fixation de façon à ce que le lanceur soit bien centré. Il en va de sa longévité.

Comme pour tous lanceurs à rappel automatique, lors de la mise en route du moteur, ne jamais laisser échapper la poignée, mais l'accompagner durant le réenroulement de la corde.

T2/ T4

Le carter de la houe rotative: T2 (ou T4) a, comme la plupart des carters de la gamme Terra, une transmission entièrement mécanique, sous bain d'huile: Pas de chaîne, pas de courroie.

Nous avons donc le bol d'embrayage entraînant l'arbre vertical et sa vis sans fin qui attaque la couronne bronze.

Les deux arbres sont montés sur roulements à billes et l'étanchéité est assurée par des joints à lèvres.

Au bas du carter, ces joints spi sont protégés par une rondelle feutre puis une rondelle en acier.

Ce système est particulièrement robuste.

Pour assurer sa longévité il suffit de prendre quelques précautions.

Bien surveiller qu'il n'y ait pas de fuite d'huile et en vérifier le niveau: Huile GL 4.

Démonter régulièrement les outils pour ôter les racines ou herbes qui auraient pu s'enrouler au niveau de l'axe et des joints.



A l'achat d'un T 2.

Observer le degré d'usure des outils: Il indique si le matériel a beaucoup servi.

Vérifier l'absence de jeu aux trois paliers et l'absence de fuite d'huile.

Moteur ôté on peut vérifier le palier supérieur et bouchon de niveau d'huile dévissé, on peut voir l'état de la couronne bronze.


Dernière édition par Mamie GIGI le Ven 10 Fév - 9:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 19 Jan - 10:36

Chapitre 4.

Les carters "Motobêches"





Le T6

Le T6 a le même système de transmission que les houes rotatives: Vis sans fin et couronne bronze mais le régime de rotation est beaucoup plus lent ce qui permet un travail de la terre plus grossier mais beaucoup plus profond: 25 cm contre 10/ 12 maxi pour la houe rotative.

C'est un monovitesse sans marche arrière.

Très robuste, il permet par son centre de gravité bas, sa faible hauteur (38 cm du sol au haut du carter) et son poids limité de travailler sous les arbustes bas.

Par contre, l'absence de marche arrière oblige à des efforts assez importants de la part de l'opérateur dans le cas de travail en endroits restreints ou encombrés.

Le T6 en 65 cm avec sa roue de transport et les disques protège plantes qui permettent également de limiter l'enfoncement en terrain meuble.



Il existe trois types de couronnes, pouvant se monter sur tous les types de motobêche Terra:

- Couronnes individuelles à 4 lames coudées à l'équerre.

- Couronnes individuelles à 6 lames " "

Ces modèles sont montés sur leur axe au moyen d'entretoises séparées.

- Les outils bêches dont les lames de forme arrondie sont, dans le cas de l'équipement 65 cm, boulonnées sur un moyeu hexagonal donnant un ensemble très rigide puisqu'il n'y a qu'un seul emboîtement de chaque côté du carter contre 6 dans le cas de l'ancien système. L'axe des outils vient bloquer le tout sur le carter.

Les outils bêches sont beaucoup plus confortables à utiliser et effectuent un très bon travail.

Il existe un montage étroit et on peut ajouter des couronnes pour les plus grandes largeurs de travail.

Les couronnes ont un diamètre de 28 cm.



Sur les motobêches on peut monter des rouleaux. Remplis d'eau (Attention au gel) ou de sable) ils sont très efficaces.



Il a été commercialisé plusieurs modèles:

Le T6.



Le T6 A



D'autres versions ont suivi: B, C. Les vis sans fin et roues hélicoïdales sont différentes.


Dernière édition par Mamie GIGI le Mer 15 Fév - 10:17, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 26 Jan - 10:35

Chapitre 5: le T 20.

Est arrivé le T 20: Un T 6 à boîte à vitesses: 2 avant, 1 arrière.



La boîte à vitesses offre une plus grande facilité de manoeuvre. Deux régimes différents de travail plus une marche arrière permettant de travailler facilement dans les endroits limités.

La preuve! Elle fait ça avec élégance la Dame!...



Outre les équipements du T 6, le T 20 peut recevoir une paire de roues à cliquets en 500 x 12, gonflables à l'eau et sur lesquelles on peut monter des disques alourdisseurs en fonte pour une très bonne adhérence au sol.

Le T 20 devient alors un vrai motoculteur pouvant labourer, tirer canadien, herse ou remorque.

Un porte outils réglable en profondeur et en inclinaison permet une bonne précision de travail.



Le T 20 a lui aussi été diffusé en deux versions: T 20 et T 20 B.

Sur la première version, en labour, ci dessus, on peut remarquer le levier de vitesses placé à droite. Le T 20 est alors utilisé moteur monté à l'envers, la marche arrière devenant la seule vitesse avant mais plus démultipliée pour un avancement plus lent. Les deux ex-marche avant devenant marche arrière.

Si le résultat est bon, il est recommandé, dans cette formule, de mettre les cliquets de roues en position non entraînée vers l'arrière, sinon, l'appareil recule trop rapidement et peut être dangereux.



Sur le T 20 B, les rapports de vitesses ont été modifiés et on utilise la position normale du moteur en montage motoculteur.

On met une des roues en position entraînée vers l'avant et vers l'arrière et l'autre uniquement vers l'avant. Cela permet, en bout de sillon, en passant la marche arrière, d'obtenir sans effort le pivotement de la machine et sa remise en ligne dans le sillon suivant.

Le T 20.



Le T 20 B.



Remarquer la différence de forme de la flasque 56.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 2 Fév - 16:52

Chapitre 6: Le T 45.

A suivi le T 45:

3 vitesses avant, 1 arrière.

Contrairement au T 6 et au T 20, la transmission finale n'est pas assurée par vis sans fin et couronne bronze mais par un couple conique.

Avantage:

En montage avec les roues, on peut déplacer la motoculteur à la main, il roule.

Invonvénients:

Le centre de gravité est un peu plus haut: 49 cm du sol au haut du carter contre 46 cm pour le T 20.
Il est plus lourd et la base du carter est plus large ce qui dans certains terrains peut freiner l'avancement et favoriser l'enfoncement plus que souhaité.

En motobêche, il est bon de l'utiliser en grande largeur avec un T 150 par exemple.

Par contre, en version motoculteur, ces inconvénients deviennent des avantages. Utilisé avec le T 150 ou le Bernard TW 249 l'ensemble offre de bonnes performance en labour ou en traction. Ici avec un Briggs Stratton.



Descriptif.



Les vitesses de rotation.



Le montage des anciens outils à lames à l'équerre. Valable également pour T6, T 20 et tous les carters pour motobêche.



Un buttoir peut se monter à la place de l'éperon, On peut ajouter un contrepoids avant ou une roue de transport.



Montage des roues 500x12 et de l'équipement labour.



Première version du T 45.



Deuxième version.



Troisième version: Le T 45 A: Le carter est incliné ce qui permet d'abaisser le centre de gravité et d'avoir un meilleur centrage du poids.



Il existe des moyeux à système de lumière permettant de tourner à la main et de monter des roues de 6x12
(identiques à celles des 1030/1032) Ce système est très robuste mais brutal et pénible à utiliser.




Dernière édition par Mamie GIGI le Ven 10 Fév - 9:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Ven 3 Fév - 13:51

Chapitre 7:

Le T 19, la barre de coupe normale.

Le carter T 19: Motofaucheuse.

Carter à une vitesse avant débrayable, il reçoit une barre de coupe de un mètre existant en trois versions.

Léger et très maniable, cette faucheuse offre de très bonnes possibilités pour le fauchage, notamment, par exemple, dans des vergers.



Sur les premiers modèles, les roues étaient équipés de pneus gonflables, puis elles ont reçu des bandages pleins en caoutchouc. La dernière version était équipée de larges bandages pleins.

La commande d'embrayage se faisait au moyen d'une tirette directement sur le carter et on est passé à une commande par câble et manette fixée sur le mancheron et offrant plus de sécurité.

Le manchon du nez de fauchage, au travail, est enfoncé complètement, une douille poussée par un ressort vient se mettre en place sur l'arbre de prise de force. Le verrou est alors dans une lumière autorisant à la barre de coupe un mouvement transversal afin qu'elle suive les inégalités du sol. En avançant le nez de fauchage, on le verrouille dans un trou permettant le débrayage de la barre de coupe en position horizontale. On peut ainsi utiliser le moteur pour les déplacements.



Le Carter T 19.



La barre de coupe intermédiaire.



Sur le T 19 la fraise à neige peut rendre de bons services. Par contre, la lame niveleuse a des capacités très limitées...



L'éclaté du T 19.



Le nez d'entraînement.



La barre intermédiaire.





Prochainement nous parlerons des autres types de barre de coupe et du modèle simplifié.



Dernière édition par Mamie GIGI le Ven 10 Fév - 9:53, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 9 Fév - 9:53

Chapitre 8: Les barres de coupe Terra.

Précisions pour l'entretien.

Le T 19 a une jauge de niveau d'huile: Voir N° 13 sur planche E 377 B. Une petite encoche indique le niveau.
Ne pas mettre plus d'huile: Risque de mise en pression et de fuite.

Pour le nez, c'est le même bouchon, côté gauche qui sert pour le remplissage, le niveau (à ras en position travail) et la vidange.



Barre de coupe mulching: Elle effectue un travail moins fin mais passe partout même dans les broussailles. La lame n'est pas recouverte par les doigts, elle travaille à nu.





La barre "double", au contraire donne un travail fin mais est limitée en possibilités. C'est l'équivalent de la barre normale mais avec uniquement des doigts doubles.



Il existe un système de barre de coupe simplifié. L'entraînement de la lame se fait par excentrique extérieur. Simple et maniable, il convient aux surfaces limitées.





La barre de coupe fait 80 cm.



Pour les réglages et entretien, vous pouvez jeter un coup d'oeil sur cette rubrique

http://fans-de-motostandard.forumgratuit.org/search?mode=searchbox&search_keywords=barre+de+coupe+Terra&show_results=topics





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 15 Fév - 10:32

Chapitre 9.

La gamme des moteurs Terra.

A: Le moteur Sachs.

Le premier: Le Sachs: Voir chapitre 1. Modèle à réservoir rond puis à réservoir carré.

Ici sur propulseur pour bateau.



Nous ne disposons malheureusement pas de documentation sur le Sachs. Si parmi vous quelqu'un en possède, qu'il n'hésite pas à nous la communiquer, ça peut rendre service à d'autres membres.

Document reçu d'un membre de notre forum.



Notice d'entretien du moteur Sachs T 138.





























B: Le moteur Clinton.

Il en est de même pour l'adaptation de deux types de moteurs Clinton, à peu près inconnus et pour lesquels, un membre du forum: Monsieur, nous a révélé l'existence et communiqué ces caractéristiques.



Reçu d'un membre du forum.



C: Le moteur JLO.

Une autre adaptation, le 3 cv JLO, lui aussi très rare. Ces trois moteurs ont été très peu diffusés et sont pièces de collection.

Un JLO Terra était proposé ces jours-ci sur LBC.



D: Le moteur Aspéra.

Reçu ce jour: Aspéra TA 40 M.



Vues éclatées Moteur Aspéra TA 40 M.













Est arrivée la gamme des moteurs deux temps fabriqués par Motostandard dans l'usine de Mâcon.


Dernière édition par Mamie GIGI le Dim 7 Avr - 15:09, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 16 Fév - 20:27

E: Les moteurs Motostandard: 1 Z 10.

Le moteur 1Z10. Appellation commerciale: T 110.

Ce moteur, en lui même robuste et fiable, souffrait de quelques faiblesses au niveau des accessoires.

Le lanceur doit être parfaitement centré pour éviter qu'il soit entraîné par le moteur au démarrage. Une fine tige enfilée dans le trou central du lanceur ou, serrer les écrous qui fixent le lanceur en maintenant la poignée tirée permettent ce centrage.

L'embrayage à trois masselottes dont les trois ressorts travaillent en traction et qui ont une fâcheuse tendance à casser surtout quand les axes de masselottes prennent du jeu.

Le volant magnétique SAFI qui n'était pas un modèle de fiabilité.













Voici l'éclaté du T 110.













Les premiers T110 n'étaient pas équipés de régulateur, il fallait doser l'accélération à la manette de gaz et à l'oreille.



Dernière édition par Mamie GIGI le Jeu 1 Mar - 9:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 22 Fév - 15:26

F:Le moteur 1Z11, 123 cm3, 2 Temps.



Commercialisé sous les appellations: T 114, T 114 L, T 116 et T 120 cet excellent moteur offre un très bon rapport poids puissance.

Au banc d'essais il développe jusqu'à 6,3 cv mais était vendu en version T114/ T116 pour 5 cv et T120 pour 7 cv.



Très fiable si on respecte les consignes de mélange huile/ essence et d'entretien, ce moteur est toujours en service en d'innombrables exemplaires.

Le plus vendu a été le T 116. Il ne présente pratiquement aucun point faible.



Voici quelques photos du moteur1Z11 en déshabillage.

Le lanceur: Identique à certains moteurs Aspéra.



Carter, cylindre, culasse côté embrayage.



Vue du moteur côté volant magnétique.
A noter: Le pied de cylindre est monté avec un joint papier et la culasse en alu sans joint sur le cylindre en fonte.



Arrachage du volant magnétique. Emmanchement conique et clavette demi-lune.



Le plateau d'allumage.



Le carburateur Gurtner.



Le même démonté.



L'embrayage 2 masselottes démonté. Emmanchement conique, clavette demi lune.



Le T 116 est très agréable à utiliser sur le carter motobineuse T 20 et donne d'excellents résultats. Il entraîne sans broncher 95 cm d'outils bêche en 1ère comme en 2 ème vitesse.

Carter mince, poids raisonnable, marche arrière apportent alors une bonne maniabilité.



Dernière édition par Mamie GIGI le Jeu 1 Mar - 9:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 1 Mar - 9:21

F: Le moteur 1 Z 11: Suite.

Les vues éclatées.



Les mancherons.



L'embrayage.



Le carter intermédiaire et la commande de gaz.



Le carburateur Bing.



Le carburateur Gurtner.



Le filtre à air à bain d'huile.



Le volant magnétique.



L'échappement.



Le réservoir.



L'éclaté du moteur.



Autre version de réservoir.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 7 Mar - 17:00

Le moteur 1 Z 11, version T 120.

La base est identique aux T 116/ T114.



Le carburateur est équipé d'un gicleur de 92 et le régime moteur est plus élevé: 5200 Tmn

Ce moteur est vendu pour une puissance de 7 cv au lieu de 5 cv pour T116 et T 114. Rappelons qu'en réalité le moteur 1 Z 11 développe 6,3 cv maxi au banc d'essais.

Le réservoir est en plastique et le capot tôle, monté sur silenblock est différent. Ce moteur de par son régime est certes plus nerveux mais moins agréable à utiliser.

Son entretien est identique aux autres moteurs 2 temps Motostandard.

Vue éclatée et liste des pièces.




































Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 15 Mar - 11:02

G: Moteur 1Z14: T150/ T140.



Ce moteur est basé sur la même technique que le T 116/ T114. La cylindrée est plus importante.



En voici les vues éclatées:

































Le T150 est un moteur puissant. Plus lourd que le T116, il demande, selon les terrains, à être utilisé en motobêche, en 95 cms. Il est très bien en motoculteur, notamment en labour sur un T 45 ou T45A.

Le démarrage en est très facile. Ce moteur est robuste et fiable.

L'entretien est le même que pour les T116/ T114.

Par contre, il a souvent tendance à engendrer des vibrations qui entraînent parfois des fuites du réservoir et même la rupture de la platine support de réservoir (Un peu légère)

Autre point faible: La bobine d'allumage qu'il devient difficile de trouver.

Le T 140 est le même moteur. Vendu pour 6cv (au lieu de 7 cv pour le T150),.

La principale différence est le système de lanceur. Plus démultiplié sur le T140, il demande certes moins d'effort lors de la mise en route, mais comme il est moins énergique, le T 140 est plus difficile à mettre en marche.

Le T140 a été peu diffusé et, sauf pour les collectionneurs souhaitant posséder une gamme complète, il ne présente pas beaucoup d'intérêt.



Il est annoncé sur cette doc pour 5cv mais était vendu pour 6cv.

Système de lanceur du T 140.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 22 Mar - 10:52

H: Le moteur T 220.

C'est un moteuir bien particulier et sans doute unique dans cette catégorie de matériels.

Moteur 2 cylindres 2 temps, 126 cm3, 6 cv.

Son fonctionnement est très doux: Deux temps moteur par tour ce qui est l'équivalent d'un moteur 4 cylindres d'une automobile.

Le bruit émis est particulièrement sympathique et agréable.

Deux allumages à chaque tour donnent un démarrage facile.

Assez peu diffusé, à cause de son prix peut-être et sans doute d'une réticence des agents du réseau qui voyaient en ce moteur des complications mécaniques.

Son point faible: le joint d'étanchéité situé entre les deux manetons du vilebrequin qui nécessite le démontage et le remontage de l'embiellage à la presse.

Peu de photos de ce moteur existent encore.



En voici les vues éclatées.




















Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 29 Mar - 9:49

I: Le Moteur T 510, 4 temps.

Spécialiste du moteur 2 temps, Motostandard s'est essayé au 4 temps avec la fabrication du T 510.

Peu diffusé, ce moteur était vendu pour 6 cv.

Son lanceur identique à celui du T 140 n'était pas suffisamment énergique, il en résultait quelques problèmes de démarrage.



L' entretien en est le même que pour les autres moteurs 4 temps.







Compte tenu de sa diffusion restreinte, il est difficile de se prononcer sur sa fiabilité. Toutefois, on retrouve un certain nombre de pièces identiques à certaines montées sur les autres types de moteurs.

Voici l'éclaté du T 510.












Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 4 Avr - 9:53

J: Les moteurs adaptés.

En plus des moteurs de fabrication purement Motastandard et des Clinton, Jlo et Aspéra dont nous avons déjà parlé, il a été adapté plusieurs autres moteurs 4 temps.

Le moteur Briggs et stratton, BS 504 MB, 5cv.

Ce moteur bien employé et bien entretenu est assez fiable et rend de bons services. Pas trop lourd il est maniable en motobêche comme pour les autres utilisations. Valable pour le particulier souhaitant un 4 temps.





Vues éclatées Briggs Stratton. TBS 50 M.
















Le moteur Bernard TW 249, 6 cv.

Très robuste et fiable, il bénéficie de la réputation de la marque Bernard.

Il a été très vendu, surtout par les réseaux de distribution du secteur machines agricoles. En effet Bernard était très connu dans ce réseau, tant par les commerciaux que par les mécaniciens.

Son poids élevé et son centre de gravité haut le rendent assez pénible à utiliser sur les motobêches en 65 cm par exemple et sur des équipements comme les tondeuses à gazon.

Par contre en version motoculteur, sur T 45 ou T 25 il offre de très bonnes performances en puissance, couple et adhérence. Il était vendu chez les professionnels.



Un autre moteur a été adapté vers la fin de Motostandard:

Le moteur Kawasaki.

Sans doute un des plus agréables à utiliser, il est fiable et maniable.



A noter: Les moteurs 4 temps ont un vilebrequin droit au niveau de l'embrayage alors que les 2 temps ont un emmanchement conique.







Dernière édition par Mamie GIGI le Dim 7 Avr - 14:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 11 Avr - 9:57

Voici les éclatés des pièces d'adaptations de ces moteurs.















Voilà pour les moteurs.

Nous allons prochainement reprendre la suite de l'étude des équipements et accessoires de cet incroyable matériel qu'est le système Terra Motostandard.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mar 17 Avr - 9:07

K: Le moteur Kawasaki. Complément.

Notre ami Néné nous a gratifié de ces belles photos du moteur Kawasaki, 4 temps, 5,5cv.

Les documentations sur ce moteur sont rares aussi je me permets de les ajouter à cette rubrique.

Le Kawasaki en équipement labour, brabant 1/4 de tour avec pièce de déport.



Le carter est un T 45 équipé de roues 600x12, (comme sur le 1030) disques alourdisseurs et contrepoids avant.
On peut gonfler les roues à l'eau et antigel. Le tout donne une très bonne adhérence et des performances très intéressantes notamment en labour.



Les moyeux sont à système de lumière permettant une rotation partielle et facilitant le demi tour en bout de sillon.

Un très bon ensemble souple et agréable surtout en version motoculteur comme sur ces photos.



Lucky nous a transmis ces documents que je joins au dossier de ce moteur.

Deux liens utiles.

http://www.searspartsdirect.com/partsdirect/part-model/Kawasaki-Parts/Lawn-garden-engine-Parts/Model-FA210/0575/1503500/00055572/00001

http://www.partstree.com/parts/?lc=kawasaki_engines&mn=FA210V-AS02+4+Stroke+Engine+FA210V

Vue éclatée du moteur 5 cv Kawasaki à cylindre vertical mais qui doit ressembler à celui adapté sur le système Terra.



Le carburateur.



Le lanceur.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 19 Avr - 9:24

Chapitre 10: Le carter T5.

C'est un des premiers carters proposés par Motostandard.

2 vitesses avant, 1 arrière avec de prise de force, il permet de disposer d'un petit motoculteur. Le moteur étant reversible de manière à disposer de la prise de force vers l'avant, il devient motofaucheuse, fraise à neige ou lame niveleuse.

Les premiers moteurs n'offraient que 2,5 cv à 4 cv, les possibilités en étaient limitées.

Le T5 en fraise 50 cm.



Le T 5 en remorquage.



Equipé de roues de 400x8 à cliquets, il est maniable.

Voici la documentation transmise par notre ami 2J.







































Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 26 Avr - 8:31

La première version du T5.



Vue de dessus.

On peut remarquer les deux logements destinés à recevoir l'axe des mancherons dans une ou l'autre des positions du moteur et a en assurer le blocage au moyen de la vis pointeau que l'on soit en version motoculteur ou en version motofaucheuse.



Le T 5 en labour.

Sur cette photo, les roues de 400x8 sont équipées de cercles montés serrés sur les pneus et destinés à améliorer l'adhérence.



Le résultat en labour est amélioré mais toutefois inférieur à celui obtenu avec un T 45 en roues de 600x12, roues à cliquets avec disques alourdisseurs, voire gonflées à l'eau. Par contre, le T5, lui aussi avec roues à cliquets, est plus maniable sur une surface restreinte.

En motofaucheuse on utilise le moteur retourné, la marche arrière devient vitesse avant. La vitesse d'avancement étant plus rapide, la barre de coupe effectue un travail moins fin que celui obtenu avec un T 19. En contrepartie, on dispose d'une marche arrière et de roues à cliquets facilitant les manoeuvres.

Le choix des barres de coupe est le même sur T19 et sur T5. (Voir plus haut).

Voici les éclatés du T5.

Première version.





Dernière version: Le T5 A.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 3 Mai - 19:36

Le carter T 25.

Cet équipement permet d'utiliser le système Terra comme un vrai motoculteur.

Il offre 3 vitesses et un inverseur, donc nous avons 3 vitesses avant en utilisation motoculteur comme en faucheuse. Il est équipé de déclabotage des roues ce qui le rend très maniable. Il possède une prise de force identique à celle du T 5.



Le grand levier gauche commande l'inversion.

Le grand levier droit commande les vitesses: 1 - PM - 2 - 3.

Les petits leviers sur le guidon sont les déclabotages.



Equipé des voies variables identiques aux 1030/ 031/ 1032, de roues de 600x12, de disques alourdisseurs et d'un contrepoids avant, il a une bonne adhérence et permet un labour profond.



Voici l'éclaté du T 25.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Jeu 17 Mai - 14:36

Vues éclatées de la fraise du T 25.





Le T 25 en faucheuse.



Vue éclatée du dispositif de fauchage T 25.



Le T 25 avec balai rotatif.



Il aurait existé un T 26, avec différentiel comme en parle cette documentation mais cette photo semble être celle d'un T25 normal.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Invité le Mer 23 Mai - 10:05

Un modèle rare: Le T 46.

Ce carter, évolution du T 45, est équipé d'un différentiel blocable. Il reçoit les équipements du T 45: Outils bêches à surtout utiliser différentiel bloqué sous peine de casse comme nous le verrons plus loin.
Equipé de roues de 600x12, c'est un excellent motoculteur. Différentiel bloqué il a une très bonne adhérence et différentiel libre, les manoeuvres en bout de sillon sont très faciles.



En voici l'éclaté.





Quelques photos du différentiel du t 46:

En bon état:



Le voici éclaté!.. Malheureusement beaucoup de différentiels ont fini ainsi. Autant on peut l'utiliser libre et sans risque en remorquage où il est sensationnel autant, comme je l'ai dit, il faut bloquer le différentiel en motobêche sous peine de trouver des petits morceaux dans le fond du carter.








Ce matériel est peu connu aussi nous devons un merci à Doudou, (par ailleurs spécialiste des moteurs 4 temps) et à plusieurs membres venus d'ailleurs qui ont eu la gentillesse de nous donner des "tuyaux" concernant ce matériel.

L'union fait la force!



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMBI MOTOSTANDARD TERRA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum